Tissus de costumes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Savoir reconnaître les tissus.

Laine Super 100′S à 210′S : coefficient de torsion de la laine, donc de plus en plus fine et précieuse.

Sachez que nous proposons, entre autres tissus, un Super 210′S de 13 µ !

  • Le lin : tissu très léger à porter en été.
  • Mélanges laine et soie ou laine et lin : tissus à la fois fins et raffinés.
  • Cachemire : étoffe rare et précieuse tissée à partir de la laine de chèvres.
  • Flanelle : souple et doux, avec un léger duvet obtenu par foulage.
  • Gabardine : tissu de laine ou de coton, caractérisé par la présence, sur l’endroit, d’une côte apparente en diagonal et très inclinée.
  • Mohair : il provient de la chèvre angora. Le mohair est fin, doux et soyeux.

Nouvelle classification afin d’évaluer la finesse du fil :

Super 100′S => fil de 18,26 à 18,75 µ
Super 110′S => fil de 17,76 à 18,25 µ
Super 120′S => fil de 17,26 à 17,75 µ
Super 130′S => fil de 16,76 à 17,25 µ
Super 140′S => fil de 16,26 à 16,75 µ
Super 150′S => fil de 15,76 à 16,25 µ
Super 160′S => fil de 15,26 à 15,75 µ
Super 170′S => fil de 14,76 à 15,25 µ
Super 180′S => fil de 14,26 à 14,75 µ
Super 190′S => fil de 13,76 à 14,25 µ
Super 200′S => fil de 13,26 à 13,75 µ
Super 210′S => fil de 12,76 à 13,25 µ

NB : La qualité de laine est très importante. Un tissu Super 130′S fabriqué avec une laine de très bonne qualité, peut être plus soyeux qu’un tissu Super 140′S fait avec une laine de mauvaise qualité.

  1. Le cupro ou bemberg-cupro est une fibre textile artificielle. Commercialisée en 1918, il est obtenu par dissolution de la cellulose dans une liqueur cupro-ammoniacale. Les tissus en cupro ont un toucher soyeux et sont surtout utilisé comme doublure sous le terme bemberg.
  2. Viscose : textile artificiel fabriqué à partir de cellulose. Il est doux comme le coton mais est plus fragile et tend à se froisser. La viscose, parfois appelée soie artificielle, est un textile végétal à la base, puis artificiel. Peu après son invention, il a été breveté par Cross, Bevan & Beadle au Royaume-Uni, en 1892 avant de devenir mondialement connu. Dès 1920, six pays la produisent dont les États-Unis et le Japon. Appelée d’abord « soie artificielle », puis « rayonne » en 1924, la viscose fut créée pour répondre à la demande de tissus semblables à la soie, mais plus économiques. Les premières versions étaient faites avec la pulpe d’arbres. Après la viscose, les chercheurs essayèrent de créer des fibres totalement artificielles à partir de synthèses moléculaires. Ils réussirent en 1938 et les développèrent depuis. Ses nombreuses variétés, qui représentent 14% des fibres artificielles, sont utilisées aussi bien pour les vêtements que pour les toiles tapissant l’intérieur des pneus. Ses propriétés sont proches du coton : peu élastique, se froissant vite mais ayant un fort pouvoir absorbant et ne feutrant pas. La fibranne (fibres courtes associées par torsion, qui peut faire entre autres du fil à tricoter) et la rayonne (ou « soie artificielle », à fibres continues) sont fabriquées avec des fils de viscose. Avec des traitements adaptés, la viscose peut également produire de la cellophane, de l’éponge végétale, du boyau de dialyse, ou encore du boyau cellulosique pour l’industrie de la salaison.
  3. Acétate : textile artificiel découvert en 1919 et fabriqué à partir de cellulose. Il est léger, soyeux, sèche rapidement et assure une bonne isolation thermique.

http://www.adrianobari.com/costumes-sur-mesure/

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »